Irak, Serbie, Allemagne… les Gilets jaunes essaiment au-delà de nos frontières

V.G.

Alors que les Gilets jaunes ne montrent pas de signes de faiblesse en France, le mouvement connaît des répliques de bien moindre ampleur dans d’autres pays.


Plusieurs semaines après les débuts des Gilets jaunes en France, le mouvement fait des petits au-delà des frontières de l’Hexagone. Belgique, Pays-Bas, Hongrie… Les Gilets jaunes essaiment un peu partout en Europe, même si, dans ces pays, ils sont loin d’être aussi nombreux qu’en France. Parfois proches de celles de leurs homologues français, les revendications des manifestants diffèrent aussi parfois complètement à l’étranger.

LIRE AUSSI > Gilets jaunes : l’Europe observe « l’escalade de la violence » à Paris

Belgique

Les Gilets jaunes belges ont de nombreuses similitudes avec leurs voisins. Comme en France, le mouvement est né d’une hausse du prix des carburants mais, plus largement, ce sont les taxes trop élevées sur l’eau, l’électricité ou l’achat d’un bien immobilier qui sont dénoncées, résume RFI.


-

AFP/Niels Wenstedt

Pour le moment, le mouvement concerne surtout la Wallonie, où le pouvoir d’achat est en moyenne moins haut qu’en Flandre. Vendredi dernier à Bruxelles, une manifestation de plusieurs centaines de Gilets jaunes a été marquée par des incidents et soixante personnes ont été interpellées. Une nouvelle manifestation, avec la participation de participants français, devrait avoir lieu ce samedi.

Pays-Bas

Aux Pays-Bas, le prix du carburant ne fait pas partie des principales revendications des Gilets jaunes. L’âge de départ à la retraite, fixé à 67 ans, le prix des mutuelles ou l’immigration sont jugés plus importants à leurs yeux. La version néerlandaise est à ce jour loin d’avoir pris la même ampleur que chez nous. Plusieurs rassemblements ont été organisés samedi dernier mais à La Haye, ils n’étaient qu’entre 100 et 200 à manifester devant le siège du gouvernement, d’après les médias néerlandais.

Allemagne

Le premier rassemblement de Gilets jaunes a été organisé samedi dernier porte de Brandebourg à (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

L’Aquarius bloqué à quai, SOS Méditerranée cherche un nouveau navire humanitaire
Brexit : pour Theresa May, il faudra un miracle
Allemagne : qui sont les candidats à la succession d’Angela Merkel à la CDU ?
Iran : attentat à la voiture piégée dans le Sud-Est
Rudy Giuliani, le « cyber-expert » de Trump, se piège lui-même sur Twitter