Irak, pape François, Italie, Lettonie : les informations de la nuit

THAIER AL-SUDANI / REUTERS

Irak : nouvelle occupation du Parlement par des manifestants. Des milliers de partisans d’un influent religieux chiite, Moqtada Al-Sadr, ont pris d’assaut le Parlement irakien samedi, pour la deuxième fois cette semaine, afin de protester contre les efforts de formation du gouvernement menés par ses rivaux, une alliance de groupes soutenus par l’Iran. “Ils ne veulent pas que le Parlement accepte Mohammed Shia Al-Sudani [le candidat de la coalition pro Iran]… Ils croient qu’il est une réplique de Nouri Al-Maliki, l’ancien Premier ministre, qu’ils accusent de corruption”, explique Mahmoud Abdelwahed, reporter pour Al-Jazeera à Bagdad. Les forces de sécurité irakiennes ont d’abord utilisé des gaz lacrymogènes et des grenades paralysantes pour tenter de repousser les manifestants sadristes qui, une fois à l’intérieur, ont déclaré qu’ils ne se disperseraient pas tant que leurs demandes ne seraient pas satisfaites. Le nombre de manifestants augmentant, la police s’est retirée. Selon le ministère de la Santé, environ 100 manifestants et 25 membres des forces de sécurité ont été blessés. Le président du Parlement a suspendu les sessions à venir jusqu’à nouvel ordre.

Le pape François évoque son éventuel retrait. Le souverain pontife, âgé de 85 ans et diminué par des douleurs au genou droit qui l’obligent à se déplacer en fauteuil roulant, a confié au retour de son voyage de six jours au Canada qu’il ne pourrait pas “conserver le même rythme de voyage qu’auparavant”. Il a même évoqué la possibilité de démissionner, lors d’une conférence de presse dans l’avion le ramenant au Vatican, dans la nuit de vendredi à samedi. “La porte est ouverte, ce n’est pas une catastrophe. On peut changer de pape, mais je ferai ce que dit le Seigneur et jusqu’à présent je n’en ai pas entendu parler”, a-t-il notamment affirmé au Corriere della Sera. Lors de cette visite de six jours, son 37e voyage international depuis son élection en 2013, Jorge Bergoglio est apparu affaibli mais a toutefois salué la foule à bord de la “papamobile”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles