En Irak, les marais perdent leurs touristes à cause de la chaleur

Les marais du sud de l'Irak, qui misaient sur l'écotourisme pour redevenir le jardin d'Eden de Mésopotamie, ont perdu leur attraction en raison de chaleurs estivales alarmantes. En ces mois d'été de fortes chaleurs au Moyen-Orient, où les temptératures peuvent dépasser les 50 degrés Celsius dans plusieurs pays, l'AFPTV diffuse une série de vidéos sur différents sujets liés à la chaleur dans la région. Les marais du Sud de l'Irak, misant sur l'écotourisme pour redevenir le jardin d'Eden de Mésopotamie, perdent leurs touristes en raison des fortes chaleurs.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles