Irak : Macron de passage dans une église à Mossoul

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Emmanuel Macron est arrivé dimanche au Kurdistan irakien.
Emmanuel Macron est arrivé dimanche au Kurdistan irakien.

Emmanuel Macron est allé dimanche à la rencontre des chrétiens à Mossoul dans une église en reconstruction, lors d?une journée destinée à témoigner son « respect à toutes les communautés » irakiennes dans cette ville dévastée par le groupe État islamique (EI). Au deuxième et dernier jour de sa visite en Irak, le président est venu dimanche « reconnaître l?importance de Mossoul », deuxième ville d?Irak par la taille, et a exhorté les Irakiens à « travailler ensemble » lors d?une allocution prononcée à Notre-Dame-de-l?Heure, une église catholique fortement endommagée depuis 2003, que l?Unesco est en train de remettre en état.

Le président français doit également aller à la rencontre de la communauté sunnite de Mossoul, puis à Erbil, capitale du Kurdistan irakien, où il doit s?entretenir avec les dirigeants de cette région autonome, en pointe dans la lutte contre l?EI. La France, qui finance dans la région des écoles chrétiennes francophones, se veut protectrice des chrétiens d?Orient, mais aussi de toutes les minorités. « Nous allons faire revenir un consulat et des écoles » à Mossoul, a annoncé Emmanuel Macron.

Dans un sanctuaire chiite vendredi

Le chef d?État a passé près de deux heures vendredi vers minuit dans un célèbre sanctuaire chiite de Bagdad, le sanctuaire d?Al-Kadhimiya, en compagnie du Premier ministre irakien, où il a reçu un accueil chaleureux. Cette visite d?un sanctuaire chiite est « je crois une première pour un président français », a soulign [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles