Irak: le leader chiite Moqtada al-Sadr mobilise des centaines de milliers de fidèles à Bagdad

Sans y participer lui-même, le leader chiite Moqtada al-Sadr a mobilisé vendredi 15 juillet à Bagdad des centaines de milliers d'Irakiens pour une prière collective, un geste destiné à faire pression sur ses adversaires pour accélérer la formation d'un gouvernement.

Depuis les élections législatives d'octobre 2021, les 42 millions d'Irakiens, épuisés par une crise économique et sociale majeure, attendent toujours de savoir qui sera leur prochain Premier ministre. Les partis chiites, majoritaires, ne sont pas parvenus à doter le pays pétrolier d'un nouveau chef de gouvernement. Et la crise s'est accentuée le 12 juin avec la démission des 73 parlementaires du courant de Moqtada al-Sadr, un geste destiné à protester contre cette inertie.

Fort de son titre de « sayyed », descendant du prophète Mahomet, Moqtada al-Sadr a un poids considérable dans le paysage politique irakien depuis la chute du dictateur Saddam Hussein, renversé par une coalition emmenée par les États-Unis en 2003 et pendu en 2006.

► À lire aussi : Démission des élus sadristes: «L’Irak est dans une situation sans précédent»

► À lire aussi : Irak: la coalition chiite pro-Iran désormais majoritaire au Parlement


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles