En Irak, Emmanuel Macron visite Mossoul, ville en ruine après le passage de Daech

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sous une chaleur écrasante, au milieu des ruines de Mossoul, ville martyr aux mains de Daech pendant trois ans, Emmanuel Macron est allé visiter la mosquée al-Nouri à l’endroit même où Abou Bakar al-Bagdadi a proclamé le califat de Daech en 2014. "Le califat territorial a été décrété ici, dans ce lieu qui ensuite, a été littéralement saccagé par les mêmes. D'abord, ils ont enlevé toutes les traces de décoration, un art et une culture séculaire islamique. Et ils ont ensuite, quand le califat a été progressivement défait à l'été 2017, décidé d'eux-mêmes de détruire cette mosquée", a détaillé Emmanuel Macron devant la mosquée. 

"C'est un projet terroriste qui est fait au nom de l'islam, mais qui n'est pas l'islam"

La mosquée est désormais en ruine, détruite par l’Etat Islamique (EI). Mais l’Unesco investi aujourd’hui pour sa reconstruction : un programme de 100 millions d'euros sur toute la ville. Mossoul porte toujours les stigmates des combats qui ont opposé l'EI aux troupes irakiennes épaulées par la coalition internationale. La reconstruction de la ville "est trop lente", a estimé Emmanuel Macron.

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici

"Ce lieu où nous nous trouvons dit tout de ce qu'est Daesh", a assuré le président de la République devant la mosquée détruite. Avant d’ajouter : "Ça montre aussi une chose, très importante, pour je crois l'ensemble des musulmans du monde entier et pour nous tous, c'est que Daesh est un projet de mo...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles