Irak: cinq soldats turcs tués lors de combats avec le PKK

Alors qu'Ankara menace de lancer une nouvelle offensive contre le mouvement kurde du PKK en Syrie, c'est en Irak, dans le pays voisin, que cinq soldats turcs ont trouvé la mort mardi 24 mai dans des combats avec le PKK. Le Parti des travailleurs du Kurdistan s'est réfugié dans ce pays voisin et les affrontements avec Ankara y sont permanents.

Selon le ministère turc de la Défense, les cinq soldats tués mardi participaient à une opération militaire en Irak contre les rebelles du PKK. Deux de leurs camarades ont également été blessés. Le week-end dernier, des tirs de drones turcs faisaient eux 7 morts dont 3 civils dans le nord de l'Irak.

Une opération d'envergure a été lancée par Ankara en avril dernier dans le nord de l'Irak contre les bases et les camps d'entrainement du PKK au Kurdisan d'Irak.

Depuis plusieurs décennies, Ankara multiplie les opérations contre l'ennemi national : le Parti des travailleurs du Kurdistan. Une organisation terroriste aux yeux de l'Europe et des États-Unis qui a étendu son influence sur tout le territoire kurde entrecoupé entre la Turquie, la Syrie, l'Irak et l'Iran.

En Irak, le PKK a renforcé sa collaboration avec certaines milices pro-iraniennes. Ces dernières rejettent depuis longtemps la présence de forces turques dans le nord du pays au nom de la souveraineté de l'Irak. Selon un rapport du Pentagone, ces groupes armés auraient mené avec l'aide du PKK des attaques à la roquette contre les positions turques sur les territoires syrien et irakien ces derniers mois.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles