Irak : un attentat fait une vingtaine de morts sur un marché de Bagdad

·1 min de lecture
Une vingtaine de personnes ont été tuées et des dizaines blessées, lundi 19 juillet, dans un attentat sur un marché de Bagdad.
Une vingtaine de personnes ont été tuées et des dizaines blessées, lundi 19 juillet, dans un attentat sur un marché de Bagdad.

Une vingtaine de personnes, dont des femmes et des enfants, ont été tuées et des dizaines blessées, lundi 19 juillet, dans un attentat sur un marché populaire d?une proche banlieue chiite de Bagdad, à la veille de l?Aïd al-Adha, la plus importante des fêtes musulmanes. « Une attaque terroriste au moyen d?un engin artisanal s?est produite sur le marché d?al-Woheilat et a fait des morts », a indiqué le ministère de l?Intérieur sans fournir de bilan global.

Au moins 18 personnes, dont des femmes et des enfants, ont été tuées, selon un haut responsable sécuritaire, tandis qu?une source médicale a fait état de 23 morts et d?une trentaine de blessés. L?explosion s?est produite en fin d?après-midi sur un des marchés populaires de Sadr City, immense quartier chiite déshérité de l?est de Bagdad, où de nombreuses personnes se pressaient pour faire des courses à la veille de la fête musulmane du sacrifice.

L?attentat n?a pas été revendiqué dans l?immédiat et une enquête a été ouverte par le commandement opérationnel des forces de sécurité de Bagdad. Des vidéos postées sur les réseaux sociaux ont montré des scènes de panique et de chaos, des femmes et enfants s?enfuyant en criant, des étals ravagés et des commerçants sidérés. De nombreux membres des forces de sécurité ont été dépêchés sur place et les blessés ont été évacués à l?hôpital. Le ministère de la Santé a indiqué mobiliser des moyens pour venir en aide aux victimes.

À LIRE AUSSILuc de Barochez ? Le retour du Tal [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles