En Irak, plus de 50 degrés et pas un watt d'électricité

En Irak, l'été est toujours chaud. Mais cette année, avec 52 degrés à l'ombre, le pays est en plus plongé dans le noir. Pas un seul watt d'électricité n'arrive dans les maisons où réfrigérateurs, ventilateurs et autres climatiseurs ne servent plus à rien.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles