Un invité de Bonjour ! confronté à des propos controversés et déstabilisé, il perd ses moyens

Adrien Gindre a fait face à Jean-Philippe Tanguy sur le plateau de "Bonjour !" le vendredi 28 juin 2024 sur TF1. Il n'a pas manqué de l'interroger sur des propos controversés d'un élu du Rassemblement national sur Najat Vallaud-Belkacem. L'invité de la matinale de Bruce Toussaint s'en est retrouvé déstabilisé.

Pour le dernier jour de campagne du premier tour des élections législatives, Adrien Gindre a reçu Jean-Philippe Tanguy sur le plateau de Bonjour ! - émission dont les équipes ont été remaniées - le vendredi 28 juin 2024 sur TF1.

Le député sortant Rassemblement national de la Somme a été confronté à des propos polémiques. Au micro de BFMTV, Roger Chudeau a dit, à propos de Najat Vallaud-Belkacem (ancienne ministre de l'Education nationale, ndlr) : "C'était une erreur de la nommer à ce poste. Pas une bonne chose pour la République, les postes ministériels doivent être détenus par des Franco-français point final".

"Est-ce que c'est votre ligne ?", a demandé Adrien Gindre à son invité. Ce dernier a assuré que ce n'était pas du tout la position de son parti. "Je ne sais pas pourquoi Roger Chudeau a utilisé cet exemple. La proposition ne concerne pas du tout les ministres, les députés ou autres élus de la République. Ils peuvent tout à fait avoir une binationalité, donc c'est une erreur de sa part", a répondu Jean-Philippe Tanguy.

"Il ne faut pas exagérer !" : échange tendu entre Adrien Gindre et Jean-Philippe Tanguy dans Bonjour ! sur TF1

Le chroniqueur de Bonjour ! ne s'en est pas contenté. "Il dit que c'est un avis strictement personnel, mais il ne dit pas : 'J'ai fait une erreur, ma langue a fourché. J'ai raconté n'importe quoi, j'ai...

Lire la suite


À lire aussi

"Vingt jours à saigner et à vomir" : Un joueur du PSG victime d'un virus qui l'a terrassé et lui a fait perdre 8 kilos
Constance Gay (Face à face) : Grâce à sa carrière, elle a pu s'offrir ce dont elle a toujours rêvé
Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie