Invité à Sciences Po, Alain Finkielkraut malmené par une association antiraciste 

1 / 2

Invité à Sciences Po, Alain Finkielkraut malmené par une association antiraciste 

Alors qu'il était invité d'une conférence ce mardi, l'intellectuel a été malmené par une association antiraciste de Sciences Po qui déplorait que l'école offre une tribune à un homme profondément réactionnaire.

Alain Finkielkraut n'était pas le bienvenu à Sciences Po. Invité ce mardi d'une conférence sur le thème "Modernité, héritage et progrès" par l'association souverainiste de Sciences Po "Critique de la raison européenne", le philosophe et académicien s'est fait rudoyer par une association "antiraciste".

Un rassemblement de protestation avait été organisé lundi soir devant l'école parisienne par ce groupe de militants "antiracistes", appelé "Sciences Po en lutte - Institut Clément Méric", rapporte le magazine Marianne.

"Un homme profondément réactionnaire"

Dans un communiqué publié sur Facebook, le groupe antiraciste déplore une "tribune offerte par Sciences Po à un homme profondément réactionnaire et dont les propos ouvertement racistes et sexistes sont aussi dangereux qu'intolérables". Il rapporte ensuite qu'Alain Finkielkraut "a violemment pris à partie les étudiant-e-s, les qualifiant, entre autres, de 'pauvres merdes'". 

La conférence a dans un premier temps été annulée par ses organisateurs, puis délocalisée dans une école de commerce à proximité, avant d'être finalement reprogrammée là où elle devait avoir lieu initialement, c'est-à-dire à Sciences Po, mais sous protection policière. 

"Les fascistes ce sont eux, ils sont exactement ce qu'ils dénoncent", s'est indigné Alain Finkielkraut, interrogé...Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi