Investiture : Macron a prononcé un discours «grandiloquent» mais néanmoins «prudent»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Ludovic MARIN / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Laurent Fabius a proclamé Emmanuel Macron président de la République pour un second quinquennat ce samedi à 11 heures , lors de la cérémonie d'investiture du chef de l'Etat. Lors de son discours, le président a insisté sur l’indépendance de la nation et sur l'action politique. S'il s'est montré "grandiloquent", Emmanuel Macron a également fait preuve de prudence, signe d'une certaine fragilité alors qu'il commence son nouveau mandat avec une côte de popularité relativement faible. Explications.

Pour l'universitaire Benjamin Morel, le discours d'Emmanuel Macron comprenait des éléments de langage qu'on entendait déjà depuis le second tour. "C'est à dire qu'on a un président de la République qui est conscient qu'il commence son nouveau mandat dans une situation de fragilité", souligne-t-il. C'est le premier président, après De Gaulle à avoir été réélu sans avoir une période de cohabitation", rappelle le politologue au micro de Thierry Dagiral.

L'ouverture et l'action, deux éléments centraux du macronisme

Emmanuel Macron commence en effet son nouveau quinquennat avec "une côte de popularité relativement faible". Si son discours était "grandiloquent", le chef de l'Etat a aussi fait preuve de prudence, souligne le sondeur Jérôme Sainte-Marie au micro d'Europe 1. "Ce qui est intéressant, c'est la prudence du président de la République qui de fait, a tous les pouvoirs et qui semble par ailleurs très inquiet par rapport à la réaction de la société pour son prochain mandat".

"Il y avai...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles