Les investisseurs sensibles à la réforme des retraites, dit Riester aux Échos

·1 min de lecture
LES INVESTISSEURS SENSIBLES À LA RÉFORME DES RETRAITES, DIT RIESTER AUX ÉCHOS

PARIS - Les investisseurs regardent les efforts de réforme des pays avant de choisir où placer leurs fonds et sont sensibles au fait que la France entend poursuivre sa réforme des retraites, a dit le ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité, Franck Riester, dans une interview aux Echos.

"Il faut continuer à réformer jusqu'au bout pour améliorer le climat des affaires et notre attractivité", a-t-il déclaré. "Les investisseurs sont sensibles au fait que l'on maintienne, tout en l'adaptant, la réforme de l'assurance-chômage. Que l'on travaille sur la réforme des retraites."

Le président de la République Emmanuel Macron a déclaré cette semaine que la réforme des retraites en France, repoussée sine die pour cause d'épidémie de COVID-19, ne pourrait pas être reprise en l'état.

Les contours du nouveau projet, qui avait suscité de vastes manifestations hostiles à la fin 2019, et son impact politique à moins d'un an de la présidentielle nourrissent de nombreuses interrogations.

Franck Riester s'est également félicité dans les Echos que la France soit restée l'an dernier le pays européen le plus attractif pour les investisseurs internationaux, pour la deuxième année consécutive, avec 985 décisions d'investissement selon le baromètre annuel du cabinet EY.

Mais elle est talonnée par le Royaume-Uni (accueil de 975 projets d'investissement malgré le Brexit), tandis que l'Allemagne vient en 3e position, avec 930 décisions d'investissement.

(Gilles Guillaume)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles