Les investissements de Microsoft, symbole de l'attractivité de la France pour les géants de la tech?

Le président Emmanuel Macron tenait ce lundi sa grand-messe de l'investissement étranger en France, le sommet Choose France. Quinze milliards d'euros ont été promis cette année par des entreprises étrangères, dont quatre milliards par le géant des technologies Microsoft et 1,2 milliard par son concurrent Amazon.

Avant d'aller recevoir près de 180 chefs d'entreprises sous les dorures du château de Versailles, le président français Emmanuel Macron s'est rendu ce lundi matin dans les locaux de Microsoft, en région parisienne. L'occasion de mettre en avant l'investissement de 4 milliards d'euros promis par le géant américain des technologies, qui va agrandir ses data centers à proximité de Paris et Marseille, ainsi qu'en construire (ou faire construire) un nouveau dans l'est de la France.

Ni le gouvernement, ni l'entreprise n'ont précisé sur combien d'années s'étalerait cet investissement, qui inclura également des formations dans le domaine de l'intelligence artificielle. Aucune précision n’a été donnée non plus sur les éventuelles aides de l’État ou crédits d’impôts dont va bénéficier – ou non – la firme américaine. Selon Brad Smith, le président de Microsoft, en visite en France pour l'occasion, c'est en tout cas le plus gros investissement de la firme dans le pays à ce jour.

Surtout, l’électricité en France est plutôt bon marché : un argument de poids pour les centres de stockage de données, très gourmands en énergie.

Un carrefour de câbles sous-marins


Lire la suite sur RFI