Inventeur de la calculette de poche, Clive Sinclair est mort à 81 ans

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Clive Sinclair, inventeur de la calculette de poche, est mort à l'âge de 81 ans des suites d'un cancer.
Clive Sinclair, inventeur de la calculette de poche, est mort à l'âge de 81 ans des suites d'un cancer.

Il était l?un des pionniers de l?informatique. Clive Sinclair, inventeur britannique de la calculatrice de poche et des ordinateurs domestiques abordables, est mort à l?âge de 81 ans, ce jeudi 16 septembre. Il est décédé à son domicile de Londres après avoir lutté contre un cancer pendant plus de dix ans, ont indiqué les médias britanniques.

Sa mort a suscité les hommages de nombreuses personnes, qui se sont souvenues avec émotion de leur première expérience de l?informatique au début des années 1980. La semaine dernière, Clive Sinclair travaillait encore sur des inventions « parce que c?est ce qu?il aimait faire », a déclaré sa fille Belinda Sinclair à la BBC. « Il était inventif et imaginatif et, pour lui, c?était excitant et une aventure, c?était sa passion », a-t-elle ajouté.

À LIRE AUSSIAux États-Unis, les mathématiques en péril

Son invention phare : la Sinclair ZX80

Parmi les inventions révolutionnaires de Clive Sinclair figure la première calculatrice électronique portable en 1972. La Sinclair ZX80, lancée en 1980 et vendue pour moins de 100 livres sterling à l?époque, a permis de démocratiser l?informatique domestique en Grande-Bretagne et ailleurs. D?autres ordinateurs domestiques tels que l?Apple II coûtaient bien plus cher. La société de Sinclair a été la première au monde à vendre plus d?un million de machines. Parmi les modèles qui ont suivi, le ZX Spectrum, en 1982, offrait une puissance supérieure et une interface plus conviviale, ce qui a a [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles