Invasion russe en Ukraine : où en sont les négociations de paix entre les deux pays ?

© Reuters

Tandis que le 100e jour de l’invasion russe en Ukraine approche, Moscou resserre son étau sur la région du Donbass, à l’est de l’Ukraine. Sur le terrain militaire, les combats font rage, et sur le terrain diplomatique, la communauté internationale se mobilise. Les pays de l’Union européenne se sont notamment accordés mardi sur de nouvelles sanctions, parmi lesquelles un embargo partiel sur les importations de pétrole russe . Parallèlement, les négociations directes entre les deux pays pour arriver à un accord de paix sont interrompues depuis la fin du mois de mars.

Plusieurs rencontres officielles

Les deux belligérants se sont rencontrés directement plusieurs fois. Dès le 27 février, Moscou et Kiev s’accordent pour des pourparlers qui auront lieu à la frontière biélorusse, pays allié de la Russie, dès le lendemain. Ces négociations ne donnent rien mais plantent le décor des futures rencontres.

Lire aussi - Intérêts économiques, politiques, image … Pourquoi la Turquie joue la médiatrice entre la Russie et l’Ukraine

Le 3 mars, le deuxième round de négociations commence. Les discussions tournent autour des couloirs humanitaires, qui sont acceptés par les deux parties. La Russie pose néanmoins des conditions : « dénazification du pays », reconnaissance de la Crimée comme territoire russe et indépendance de Loungansk et Donetsk, deux territoires séparatistes prorusses. D’autres sessions suivront le 7 mars, du 14 au 17 mars puis le 21 mars. Sans succès.

Certains pays se sont égalem...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles