Invasion russe : Moscou hausse le ton, les États-Unis organisent l'aide militaire à l'Ukraine

·1 min de lecture

Les États-Unis réunissent ce mardi en Allemagne  une quarantaine de pays alliés. Objectif : renforcer à nouveau l'aide militaire à l'Ukraine face aux attaques russes. Face à la détermination des pays qui soutiennent l'Ukraine, Moscou se montre encore plus menaçante. Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a mis en garde contre "le danger réel d'une troisième guerre mondiale". Pourquoi la Russie hausse-t-elle le ton maintenant ? C'est la politique de la menace, une réaction directe à la séquence militaro-diplomatique ouverte par Washington.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Lundi, les responsables américains de la Défense et des Affaires étrangères ont fait une visite éclair et quasi-clandestine à Kiev pour rencontrer Volodymyr Zelensky avec une nouvelle enveloppe de 700 millions de dollars, ce qui porte à 3,4 milliards de dollars l'aide militaire américaine.

Aucune victoire claire sur le terrain pour les Russes

Autre élément perçu comme une menace par Moscou, la réunion en Allemagne, sur la base américaine de Ramstein, d'une quarantaine de pays alliés. Objectif : trouver des accords et des financements pour armer davantage les Ukrainiens . Et c'est un tournant majeur dans la politique jusqu'ici prudente de l'Allemagne, puisque Berlin a annoncé la livraison de chars de type guépard, du matériel de guerre lourd.

>> LIRE AUSSI - Ukraine : dans l'usine Azovstal de Marioupol, la résistance continue

Enfin, le Kremlin durcit le ton parce ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles