« Une invasion injustifiée de l’Irak » : le malencontreux lapsus de George W. Bush

Le lapsus de George W. Bush suscite de vives réactions. (Photo d'illustration)
Le lapsus de George W. Bush suscite de vives réactions. (Photo d'illustration)

En 2003, George W. Bush avait diligenté l'opération « Liberté irakienne » en justifiant l'invasion américaine du pays de Saddam Hussein par la présence d'armes de destruction massive. Au cours de cette seconde guerre du Golfe, lesdites armes n'avaient finalement jamais été retrouvées. Mercredi 18 mai, l'ancien locataire de la Maison-Blanche a commenté l'un des autres plus grands conflits armés de ce troisième millénaire. En pleine allocution à Dallas, l'ancien dirigeant a commis un impair verbal qui a rapidement fait le tour des réseaux sociaux à l'international, comme l'a repéré France Info. Confus, le républicain a décrié devant la foule texane « la décision d'un homme de lancer une invasion totalement injustifiée et brutale de l'Irak ».

La seconde d'après, George W. Bush s'est fendu d'une grimace et a réparé son erreur non sans un ton ironique : « Je voulais dire l'Ukraine… Passons. Enfin, bref, j'ai 75 ans ! » Les auditeurs qui lui faisaient face n'ont pas pu réprimer un rire collectif. Véritable blessure américaine, la guerre en Irak reste un sujet sensible parmi les citoyens divisés. L'ancien chef d'État et son exécutif avaient vivement été critiqués pour leur parti pris. Certains Américains continuent de désapprouver George W. Bush en raison de cette opération militaire.

Speaking in Dallas this afternoon, former President George. W Bush made a significant verbal slip-up while discussing the war in Ukraine.

He tried referencing what he described as [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles