Invasion du Capitole : l'émeutier au sweat "Camp Auschwitz" arrêté

·2 min de lecture

Robert Keith Packer, l’homme photographié portant un pull «Camp Auschwitz» durant l’invasion du Capitole, a été interpellé en Virginie.

Une des images les plus marquantes de l’invasion du Capitole. Robert Keith Packer, un des partisans de Donald Trump qui avait forcé l’entrée du bâtiment abritant le Congrès américain, a été arrêté ce mercredi à Newport News, en Virginie, selon CNN. L’homme de 56 ans avait choqué de nombreuses personnes en arborant un sweat portant l’inscription «Camp Auschwitz», avec un crâne similaire à celui arboré par la 3e division Waffen-SS «Totenkopf». En dessous était inscrit : «Work brings freedom», une traduction approximative de la phrase «Arbeit macht frei», installée sur les grilles des camps de concentration. Et à l’arrière, l’inscription «Staff». Il avait été photographié devant et à l’intérieur du Capitole. Sur le cliché réalisé après son interpellation, on le reconnaît notamment à sa barbe, légèrement dissimulée par un masque.

La chaîne avait révélé son identité lundi, interrogeant certains de ses voisins. «Il a toujours été extrémiste et très expressif de ses croyances», a déclaré l’un d’eux. L’homme est déjà connu des autorités : il a été condamné à trois reprises pour conduite en état d’ivresse et contrefaçon de documents publics. Une enquête ouverte à son encontre pour effraction en 2016 avait été close.

"Nous vous aimons. Vous êtes très spéciaux"

Plus de 80 personnes ont été arrêtées et mises en examen pour leur participation à l’invasion du Capitole, après une manifestation en soutien à Donald Trump, interrompant la certification des résultats de(...)


Lire la suite sur Paris Match