Comment les Inuits vivent-ils avec le froid au quotidien ?

Brut.
·1 min de lecture

Explorateur, Nicolas Dubreuil a acheté une maison à Kullorsuaq, un village au nord du Groenland où il peut faire jusqu'à -52 degrés. Pour Brut, il explique comment la population vit avec le froid, l'accepte et le recherche. "C'est assez curieux car quand je suis ici en France, on n'arrête pas de parler du froid. Il va faire froid et quel temps il fait, quelle température…", s'étonne-t-il. En effet, selon lui, il est très important de ne pas se focaliser sur les températures.

Nicolas Dubreuil explique d'ailleurs que en Arctique, les enfants sont exposés au froid très tôt, afin de les habituer et de leur permettre de développer une meilleure résistance à ce froid. "La nourriture, manger une nourriture qui est très grasse, des bonnes graisses on va dire, du poisson, de la baleine, la graisse de baleine, la graisse de l'ours, la graisse du phoque", développe l'explorateur.

"En Arctique, quand on perd ses gants on perd ses doigts"

Aussi, les vêtements sont pensés pour résister au froid. "Ils sont extrêmement techniques", explique Nicolas Dubreuil. Par exemple, les pantalons sont en peau d'ours et sont très larges, ce qui permet de courir et donc de réchauffer le corps à partir des muscles des cuisses. Enfin, la fourrure autour de la capuche a un rôle extrêmement important. "Tous ces poils qui sont autour du visage vont briser l'humidité et le vent et vont créer une espèce de microclimat autour du visage et vous assurer contre les gelures au niveau du visage", explique Nicolas (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi