Intrusion violente des partisans de Donald Trump au Capitole : "Une tentative de coup d'Etat minable", selon le journaliste Sylvain Cypel

franceinfo
·1 min de lecture

L'intrusion violente des partisans de Donald Trump au Capitole mercredi 6 janvier au moment de la certification de l'élection de Joe Biden à l'élection présidentielle aux Etats-Unis était "une tentative de coup d'Etat tellement minable", a affirmé jeudi sur franceinfo le journaliste Sylvain Cypel, spécialiste des Etats-Unis. "A l'évidence, Trump n'avait pas de troupes. Il avait quelques milliers de personnes qui envahissaient le Capitole, mais il n'avait même pas un quarteron de généraux pour organiser une insurrection ou pour faire un coup d'Etat."

Suivez les dernières infos liées à l'actualité aux Etats-Unis en direct

Sylvain Cypel voit dans les évènements du Capitole, "une vraie tentative de modifier le verdict de la démocratie par la force. Ça s'appelle un coup d'Etat, même si ça prenait un aspect totalement minable". Selon lui, "cela pose un problème, à la fois sur le fonctionnement des institutions américaines et à la fois sur ce qui est en train d'advenir aux Etats-Unis".

Le rêve d'une Amérique blanche

Le journaliste constate que "les 75 millions de personnes qui ont voté Trump sont disparates". Il estime "qu'à peu près une moitié d'entre eux, c'est-à-dire un peu moins de 40 millions de personnes, sont de vrais supporteurs de Trump". Ces électeurs estiment que la politique du président sortant "est la seule possible pour sauver (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi