Intrigues, personnages, lieux : comment la série "Lupin" s’inspire des romans pour revisiter l'œuvre de Maurice Leblanc

franceinfo Culture
·1 min de lecture

Depuis le 8 janvier, Lupin, dans l’ombre d’Arsène fait exploser les compteurs : avec plus de 70 millions de vues, c’est la première série française à rencontrer un tel succès sur Netflix, et la deuxième série la plus visionnée de l’histoire de la plateforme. Exit le haut de forme et les binocles, le Lupin d’aujourd’hui déambule dans Paris en trench-coat et coiffé d’un béret. Incarné par Omar Sy, son véritable nom est Assane Diop, fils d’un immigré sénégalais habitant dans les quartiers populaires. Le jeune Assane voit sa vie bouleversée par la mort de son père à la suite d’un emprisonnement pour un crime qu’il n’a pas commis. À l’âge adulte, il s’inspire de son héros, Arsène Lupin, pour le venger.

Le succès de Lupin, dans l’ombre d’Arsène ne relève pas du hasard. Entre des éléments de la culture française internationalement exportables – le Louvre, le Paris haussmannien – et une mise en scène calibrée pour Netflix, la série avait tout pour plaire à l’étranger... et à toutes les générations. Ultra familiale, la série est fidèle à l’esprit de l’œuvre de l’auteur Maurice Leblanc. “Lupin est né de la demande d’un éditeur qui a commandé des écrits à mettre entre toutes les mains, dont les enfants et les jeunes enfants”, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi