"Into the Wild", "Les Quatre Cents Coups"... Les films de la vie d'Aïssa Maïga

·1 min de lecture

Tous les samedis pendant une heure dans CLAP !, Europe 1 fait le tour de l'actualité du septième art. Chaque semaine, un invité, qu'il soit ou non du monde du cinéma, se soumet à un questionnaire personnel sur les films de sa vie. Samedi, l'actrice et réalisatrice Aïssa Maïga, invitée d'honneur du festival Films de femmes qui se déroule en ligne jusqu'à dimanche, s'est plongée dans ses souvenirs de cinéphile au micro de Margaux Baralon.

>> Retrouvez CLAP ! tous les dimanches de 14h à 15h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Quel est votre meilleur souvenir en salle ?

"Je dirais qu'il y a eu Into the Wild de Sean Penn. J'ai été vraiment bouleversée par le film, surtout sa deuxième moitié, lorsque le personnage qui s'est perdu volontairement dans les grands espaces commence à comprendre, petit à petit, qu'il n'en repartira pas. J'ai aussi apprécié l'esthétique du film, son rythme, son jusqu'au-boutisme et la performance incroyable de l'acteur principal. Pour des raisons aussi très personnelles, je n'arrivais plus à me lever à la fin du film... C'est aussi simple que ça. Je ne sais pas si c'est le meilleur film, mais en tout cas ça a été un des plus marquants pour moi.

Un des meilleurs souvenirs de cinéma est aussi d'avoir vu Maman, j'ai raté l'avion ! au Zimbabwe. Dans la salle, les gens parlaient à Macaulay Culkin, qui joue l'enfant dans le film, pour lui dire où se cachaient les voleurs, où étaient les méchants, ce qu'il devait faire... Je n'avais jamais vu...


Lire la suite sur Europe1