INTERVIEW Sa participation à La Villa des coeurs brisés 6, son complexe, les tournages difficiles... Inès se confie à cœur ouvert

·1 min de lecture

La Villa des cœurs brisés rouvre ses portes dès ce lundi 15 février à 18 heures sur TFX (puis à partir du mardi 16 février dès 19h). Pour cette sixième saison, Lucie la love coach va encore une fois tenter de régler la problématique de 14 candidats : Inès (Koh-Lanta), Jonathan (Les Anges), Mélanie (10 Couples parfaits), Eva (10 Couples parfaits), Théo & Cassandra (La Villa des cœurs brisés 5), Tristan (Love Island), Jérémy (Love Island), Anthony (10 Couples parfaits), Clémence (Influenceuse) et Dylan (Koh-Lanta, Les princes de l’amour). Ils seront également accompagnés de trois autres cœurs brisés, Giuseppa, Alice, et Sao, qui n’ont jamais fait de télévision.

Après une participation très remarquée dans Koh-Lanta, l'île des héros, Inès a accepté de participer à La Villa des cœurs brisés. Un choix très personnel pour la jeune femme qui a souhaité se débarrasser de ses complexes physiques aux côtés notamment de Lucie, la love coach. Une expérience dans la téléréalité inédite pour celle qui n'a pas oublié sa première vocation d'infirmière. Un métier qui compte énormément pour elle et qu'elle continue d'exercer. Pour Voici.fr, Inès s'est expliquée au sujet de sa participation à l'émission, mais aussi sur sa problématique et le tournage difficile. Elle a également évoqué sa notoriété parfois délicate à gérer en tant qu'infirmière.

Pourquoi tu t'es lancée dans cette aventure de La Villa des cœurs brisés ?D’abord, j’aimerais rétablir quelque chose qui se dit beaucoup ! Je n’ai jamais (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Cette semaine dans Voici : le clan de Richard Berry se déchire, brisé par les révélations
PHOTO Mareva Galanter : ce message adorable que lui a adressé sa fille Manava
Bénabar révèle l’amusante origine de son nom de scène
Marion Bartoli partage deux photos attendrissantes de sa fille Kamilya
Iris Mittenaere et Diego El Glaoui suscitent l'inquiétude après un crash d'hélicoptère à Courchevel