INTERVIEW Naoil (Koh-Lanta 2020) : « Claude reconnaît que mon choix était logique »

Voici : Mariage, bébé et… victoire à Koh-Lanta… On peut le dire, votre année est parfaite !

Naoil : Elle est très très bien. On aurait pu croire qu’avec le confinement, ça aurait pu créer un malaise. Mais au contraire, ça nous a permis de bien profiter de tout ce petit bonheur qui nous arrive.

Vendredi soir, vous remportez cette saison de Koh-Lanta, comment avez-vous célébré votre victoire ?

Je ne l’ai pas encore fêté. On n’a rien organisé de bien précis. J’ai juste été voir mes parents, j’ai eu ma famille au téléphone ou en visio car certains sont loin. Mon aventure a même été suivie jusqu’au Maroc, c’est vous dire à quel point c’était attendu. On organisera quelque chose peut-être en septembre pour fêter ma victoire à Koh-Lanta et l’arrivée du bébé.

Cela faisait un moment que vous vouliez participer à l’émission. Quel a été le déclic ? Quel élément vous a fait dire que cette fois-ci était la bonne ?

Le timing était approprié. Je venais à ce moment-là de quitter la salle de sport dans laquelle j’étais. J’ai eu un licenciement économique, donc j’étais disponible. J’en ai profité pour organiser mon mariage puisqu’il était prévu pour le mois de juin. J’espérais très fortement que cette candidature tomberait entre les deux et c’est ce qu’il s’est passé. J’en ai parlé à mon mari en lui expliquant que c’était quelque chose que j’avais attendu toute ma vie et que là, j’avais enfin la possibilité de faire le casting. Il a bien évidemment, sans problème, donné son accord. C’était le moment.

Retrouvez cet article sur Voici

Mylène Demongeot guérie du coronavirus : l'actrice remercie Didier Raoult
Camille Combal : l'identité de son successeur à la matinale de Virgin Radio dévoilée
Omar Sy : l’acteur appelle les Français à manifester ce samedi à Paris
VIDEO Mathieu Kassovitz totalement méconnaissable, l’une de ses premières télés diffusée dans C à vous
Laury Thilleman : comment elle a vécu son confinement avec son mari, Juan Arbelaez