INTERVIEW - Joyce Jonathan : "Être maman fait tellement relativiser"

·1 min de lecture

Joyce Jonathan s'apprête à accompagner l'été des Français avec son nouveau single, Les ptites jolies choses, sorti ce vendredi 28 mai. La chanteuse de 31 ans revient avec un hymne entraînant et joyeux, et semble plus épanouie que jamais. Maman d'une petite Ghjulia depuis novembre dernier, Joyce Jonathan se laisse aller à quelques confidences sur sa nouvelle vision de la vie, l'allaitement, ou encore les aléas de cette nouvelle vie qui s'est offerte à elle. Confidences inédites.

Gala.fr : Vous sortez votre nouveau single Les ptites jolies choses. Ce titre a un goût de fraîcheur, d'insouciance. En aviez-vous besoin ?

Joyce Jonathan : Ce titre est né avant le premier confinement, et ce thème mûrissait en moi depuis quelques années, profiter des choses du quotidien. Ces petits rituels qui nous font du bien, ça parle de se sentir bien avec ces petits rituels justement.

Gala.fr : L'univers de la musique peut être compliqué pour une femme, vous confirmez ?

Joyce Jonathan : Les femmes ne sont pas regardées de la même façon que les hommes, c'est vrai. Une fille qui sort une chanson d'amour, c'est niais, et pour un homme, on va juger que c'est romantique...

Gala.fr : Cela fait 12 ans que vous avez sorti votre premier single. Le temps passe vite, non ?

Joyce Jonathan : Oui, c'est clair. J'ai l'impression d'avoir fait un sacré parcours depuis tout ce temps, que ce professionnellement ou mentalement. Il s'est passé tellement de choses, mais j'estime que les choses se font naturellement.

Gala.fr (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le prince Charles n'en peut plus d'être "torturé" par Harry
Eurovision : ce concours qui vient d'être annulé
Lola Dewaere : quelle star de la télé lui a donné l'idée d'être comédienne ?
Alessandra Sublet fière d'être "l'ingénue de service", même si elle l'a payé…
Le saviez-vous ? Natasha St-Pier a presque fait gagner la France à l'Eurovision

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles