INTERVIEW. "La guérison, c'est une réconciliation"

·2 min de lecture

Des forces intérieures, conscientes et inconscientes, convergent pour nous garder en vie, assure le psychiatre Patrick Clervoy. Selon lui, chacun peut stimuler ces ressources, à la croisée du corps et de la psyché.

Cet article est issu du magazine Sciences et Avenir - Les Indispensables n°207, daté octobre/ décembre 2021.

Patrick Clervoy est professeur de psychiatrie.

Sciences et Avenir : Vous affirmez que la guérison est un processus actif et soutenez l'hypothèse que le corps possède un système guérisseur. Qu'entendez-vous par là ?

Patrick Clervoy : La notion d'une force thérapeutique interne a été identifiée dès les débuts de la médecine. Hippocrate mettait la puissance curatrice de la nature au centre de la guérison, avec l'idée que nous portons en nous une force active qui fait renaître le corps chaque jour. Ambroise Paré, père de la chirurgie moderne, a pu dire : "Je le pansai, Dieu le guérit". La métaphore de cette puissance de guérison est la plaie cutanée. Le chirurgien se contente de recoudre, et dans l'organisme se produisent toute une série d'opérations qui stoppent l'hémorragie et reconstruisent les tissus. L'énergie guérisseuse, c'est celle que vous observez quand vous rapprochez les deux bords de la plaie : en quelques jours, celle-ci se referme. Parce que nous sommes vivants, nous sommes animés de systèmes d'une grande complexité qui font que toutes nos ressources, psychosomatiques, conscientes et inconscientes, convergent pour nous garder en vie. Le système guérisseur est l'ensemble des forces qui nous maintiennent en bonne santé. Et elles sont puissantes.

La guérison prend parfois des tournures spectaculaires. Pouvez-vous nous citer un exemple ?

Certaines guérisons miraculeuses sont très documentées. En 1892, le professeur Charcot envoie Émile Zola à Lourdes afin de rendre compte de cas de guérison spontanée. L'écrivain raconte comment la jeune Marie Lemarchand guérit en quelques heures de sa tuberculose pulmonaire, qui lui donnait des ulcères au visage et aux jambes. Il rapporte aussi des cas de reconstruction du tissu cutané en quelques minutes. Je suis convaincu que les exercices psycho-corporels et la spiritualité augmentent les forces physiques. Dans ma p[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles