Interview choc de Meghan Markle : elle reçoit le soutien d'une star internationale

·1 min de lecture

L'interview de Meghan Markle et du prince Harry face à Oprah Winfrey diffusée sur CBS le 7 mars dernier a vivement fait réagir. Un entretien explosif qui a causé des sueurs froides à la famille royale britannique, peu habituée à un tel déballage médiatique. Si certains ont vivement critiqué cette interview, comme Piers Morgan, d'autres ont voulu apporter leur soutien à l'épouse du prince Harry.

C'est le cas de Beyoncé. Sur son site internet, la chanteuse a chaleureusement salué la prise de parole de la duchesse de Sussex. "Merci Meghan pour ton courage et ton influence. Tu nous donnes de la force et nous inspires" a-t-elle déclaré sur sa home page, en commentaire d'une photo lors de sa rencontre avec l'ex-actrice à l'avant-première du film Le Roi lion en 2019. Aux Etats-Unis, Meghan Markle a également pu compter sur le soutien remarqué d'Hillary Clinton.

Lors de l'interview, Meghan Markle a confié avoir souffert de dépression. Soulignant que ses appels à l'aide n'avaient pas été entendus, elle a confié avec gravité : "Je ne voulais plus vivre". Au sujet de son fils Archie, la duchesse de Sussex a porté de lourdes accusations. "Il y a eu des inquiétudes et des conversations quant à savoir à quel point sa peau serait foncée à sa naissance," a-t-elle déclaré. Le prince Harry de son côté, a regretté le manque de soutien de la part de son père, et reconnu avoir pris avec son frère aîné William, "des chemins différents". Sur une note plus positive, le couple a annoncé qu'il attendait (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Camille Gottlieb adoubée par Albert et Caroline de Monaco : la famille réunie
PHOTOS - Shy'm, Guillaume Canet, Alexandra Lamy... sosies d'une autre star, découvrez laquelle
Jamy Gourmaud en deuil : un membre de son émission est mort tragiquement
Cristiana Reali : pourquoi elle "culpabilisait" quand elle était en couple avec Francis Huster
"Une catastrophe ! Un fiasco !" : Charles Consigny étrille le gouvernement