INTERVIEW - Céline Dion : mort de René, sexualité... La biographe Elisabeth Reynaud se confie

·1 min de lecture

Elisabeth Reynaud sort son troisième livre consacré à Céline Dion. Dans Céline Dion - icône et femme de cœur, aux éditions Larousse, cette auteure s'intéresse à la vie de la chanteuse dans les moindres détails. De ses débuts, aux prémices de son histoire d'amour avec René, les derniers jours de celui-ci ou même la façon dont elle a repris les choses en mains ces dernières années, tout est passé en revue. Elle se confie à Gala.fr.

Gala.fr : On vous décrit comme la biographe de Céline Dion. Flattée ? (Elle a écrit trois livres sur la chanteuse, ndlr)Elisabeth Reynaud : (Elle rit.) Moi, vous savez, je ne me prends pas pour sa biographe. Ce que j'aime surtout, c'est que ce soit un portrait, une biographie à l'américaine.

Gala.fr : On dit même que vous avez été adoubée par René, de son vivant.Elisabeth Reynaud : C'est vrai, c'était un moment hallucinant. Il m'a dit qu'il avait trouvé ça incroyable que j'écrive sur Céline et lui.

Gala.fr : Quand vous nous parler du couple formé par Céline Dion et René Angelil, une chose nous frappe : combien le poker prenait une grande place, si bien qu’ils ont failli se séparer.Elisabeth Reynaud : C'était grave ! Il passait ses nuits entières à jouer au poker à Las Vegas. Il faut dire que Las Vegas est un endroit de rêve. Un jour, Céline a dit stop : "Je ne suis pas veuve, j'ai un mari, des enfants. Il faut que tu arrêtes de rentrer fatigué au petit matin".

Gala.fr : En 1994, il y a une rencontre qui a changé la vie de la star, celle avec Jean-Jacques (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Roi de Thaïlande : son fils répudié sort de l'ombre
Ali Baddou : ce jour où il a découvert que son amoureuse était la fille de François Mitterrand
VIDÉO - La bourde de Laurent Ruquier face à Thomas Dutronc...
Le prince Andrew évincé de l’anniversaire de la reine... Le scandale Epstein n’est pas digéré
Kate Middleton et William rayonnants et tout sourire, ils s’engagent pour la vaccination