INTERVIEW - Amalya, The Voice All Stars : "J'avais l'impression d'être aussi fragile qu'il y a dix ans"

·1 min de lecture

Amalya a participé à la version française de The Voice, il y a dix ans, en 2012. Elle avait été jusqu'en demi-finale dans l'équipe de Jenifer, mais Stephan Rizon avait été sacré vainqueur. Cette année, la ravissante jeune femme revient dans The Voice all stars. Après sa participation à l’émission au programme musical, elle a beaucoup tourné, participé à une comédie musicale (Priscilla, folle du désert). Amalya revient, pour Gala.fr, sur les raisons de sa nouvelle participation à l'émission de TF1.

Retour sur la scène de The Voice. "J'avais l'impression d'être aussi fragile qu'il y a dix ans. Revoir les équipes, les coachs, chanter sans public à cause de la crise sanitaire, je me suis pris l'émotion de plein fouet", nous explique Amalya. Et d'ajouter : "Ca reste un excellent souvenir donc j'étais contente de retrouver tout le monde." Dix ans après sa première participation à l'émission, la chanteuse confesse avoir eu un sentiment de "déjà vu". "Je ne me suis pas pris 10 ans dans la gueule, j'avais simplement l'impression d'avoir déjà vécu tout cela". Mais avec l'objectif de gagner ? "Je ne suis rien venue chercher. Je voulais juste passer un bon moment, et advienne que pourra".

Never Enough de The Greatest Showman. "Cette chanson n'a pas été choisie au hasard. A l'époque des tournages des auditions, on était en plein marasme Covid, et la vie culturelle était sous cloche, voire inexistante et étouffée. Ca faisait des mois que les artistes étaient en souffrances..." nous livre-t-elle, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Timothée Chalamet a débuté à 17 ans dans un célèbre blockbuster
Elizabeth II : son stratagème pour ne pas être épinglée concernant la rénovation de Buckingham Palace
Donald Trump n'en rate pas une : pour les 20 ans du 11 septembre, il tacle Joe Biden
"Ringarde et idiote" : Anne Roumanoff revient sur cette image qui lui a longtemps collée à la peau
PHOTOS : Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain : 18 ans après leur divorce, les ex illuminent Venise

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles