Il interrompt son concert pour dénoncer une agression sexuelle dans le public

franceinfo
Il interrompt son concert pour dénoncer une agression sexuelle dans le public

C'est un geste aussi rare que fort. Témoin d'une agression sexuelle dans le public, le chanteur Sam Carter, du groupe de métal Architects, a mis son concert entre parenthèse pour dénoncer cet acte. La scène s'est déroulée vendredi 18 août au Lowlands Festival de Biddinghuizen (Pays-Bas) et a été immortalisée par les caméras de la radio publique NPO 3FM.

'So, i've been going over in my f*cking mind about whether I should say something about what I saw during that last song....' @Architectsuk pic.twitter.com/zm5L4zlXpw

— NPO 3FM (@3FM) 18 août 2017


"J'ai beaucoup réfléchi pour savoir si je devais dire quelque chose à propos de ce que j'ai vu pendant la dernière chanson. Vous savez quoi, je vais le faire", a commencé l'artiste. Il raconte alors qu'une femme qui surfait sur la foule a été agressée. "Je ne vais pas montrer du doigt la merde qui a fait ça mais je t'ai vu lui tripoter les seins et c'est vraiment dégoûtant, dénonce-t-il. Ce n'est pas ton putain de corps et tu ne fais pas ça dans mon concert".

Sam Carter a ensuite invité l'agresseur à quitter les lieux, sous les applaudissements de la foule. Cette sortie lui a valu de nombreuses félicitations sur les réseaux sociaux. "Merci d'avoir dit quelque chose, je suis heureuse de voir que des gens parlent de ces problèmes plutôt que de les ignorer", a réagi une internaute. "Voilà comment un vrai homme se comporte quand il voit une femme se faire agresser", a répondu une autre. Après le concert, le chanteur a appelé à soutenir une association qui lutte contre les agressions sexuelles dans les lieux publics.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages