Internet par satellite: Elon Musk voudrait discuter des sanctions américaines contre l'Iran

La constellation Starlink n'envisage aucune limite à son expansion. L’Américain Elon Musk compte déployer son réseau en Iran. Et pour cela, comme il l'a dit sur Twitter, il souhaite demander une levée des sanctions américaines afin de permettre le déploiement de son Internet par satellite.

Starlink veut déployer son accès internet en Iran, alors que le pays est soumis à un dur régime de sanctions par Washington. Starlink fera une demande d'exemption aux sanctions américaines contre Téhéran, a expliqué Elon Musk sur Twitter, en réponse à une question.

Le président Joe Biden s'est dit favorable à une renégociation de l'accord entre Téhéran et Washington. Mais les dernières livraisons de drones iraniens à la Russie ont eu pour effet de suspendre les discussions. Reste que Washington pourrait voir un intérêt géopolitique à contrôler l'accès internet de l'Iran.

La constellation Starlink permet de garantir l’accès à Internet à haut débit, partout sur le globe, grâce à des mini-satellites situés à moins de 2 000 kilomètres de la Terre. Lancé en 2019, Starlink commercialise déjà ses services sur tous les continents, grâce à ses 3 000 satellites en orbite. À terme, l’objectif est d’en déployer 42 000.

Ces constellations en orbite basse, qui offrent une alternative à la 5G et à la fibre optique, ont de plus en plus la cote. Les besoins sont énormes : pour la voiture connectée, les bateaux ou encore pour la défense.

À lire aussi : Nucléaire iranien : retour à la case blocage, dans les négociations


Lire la suite sur RFI