Internet Explorer tire définitivement sa révérence

Internet Explorer tire définitivement sa révérence (lepoint.fr)

Internet Explorer ne sera plus accessible sur PC à compter de mercredi, rapporte France Info. Le navigateur sera entièrement « aspiré » par Microsoft Edge.

C'est un pan de l'histoire du Web qui s'envole. Mercredi 15 juin, le navigateur Internet Explorer cessera définitivement de fonctionner. Microsoft avait annoncé la fin de son navigateur historique le 19 mai dernier en déclarant : « Nous annonçons que le futur d'Internet Explorer sur Windows 10 est Microsoft Edge. » Dans les faits, cela ne changera pas grand-chose pour les internautes puisque Microsoft Edge – lancé en 2015 – avait déjà supplanté Internet Explorer sur la plupart des PC. « C'est une page qui se tourne. Cela fait partie des grandes étapes du Web », a souligné Jérôme Colombain, journaliste spécialiste du numérique, auprès de France Info.

Selon Éric Le Bourlout, rédacteur en chef du site 01Net, la fin d'Internet Explorer était inéluctable. « Il n'y a plus vraiment d'internautes lambda qui utilisent encore Internet Explorer car le Web actuel n'est plus vraiment compatible avec ces technologies », a-t-il déclaré. En effet, en avril dernier, on ne comptait que 0,39 % d'entrées sur le Web via Internet Explorer, contre 64,34 % pour Google Chrome.

L'arrivée de l'iPhone, le début de la fin pour Internet Explorer

Mercredi 15 juin marquera la fin officielle d'Internet Explorer, mais il est facile de dater le début de son déclin. L'arrivée de l'iPhone avec Safari (deuxième navigateur le plus utilisé après Google Chrome) sur le marché, puis l'avènement des smartphones en général, a signé l'arrêt de mort d'Internet Explorer, et par la même occasion la fin de l [...] Lire la suite

VIDÉO - Les arnaques en ligne en forte hausse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles