Les internes en grève contre une réforme de leurs études

Libération.fr

Plusieurs centaines d’étudiants en médecine manifestaient mardi dans plusieurs villes de France à l’appel du principal syndicat, l’Intersyndicat national des internes (Isni), qui avait aussi appelé à une grève illimitée pour dénoncer une réforme de leurs études qu’ils estiment «bâclée». Dans l’après-midi à Paris, plus de 200 personnes s’étaient rassemblées dans une ambiance bon enfant devant le ministère de l’Enseignement supérieur, où une délégation était reçue. Interpellant la ministre de la Santé, Marisol Touraine, ils brandissaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire «Touche pas à mon internat» ou encore «Les rognons c’est 5 ans de cuisson», en référence à la durée de formation nécessaire, selon eux, à la néphrologie. A Marseille, Bordeaux, Rouen, Tours, Besançon, des dizaines d’internes étaient également mobilisés.

Dans les hôpitaux, internes grévistes et «seniors» s’étaient «organisés» pour garantir la continuité des soins, assure le président de l’Isni, Olivier Le Pennetier. Les internes ont le soutien du premier syndicat de médecins libéraux, la CSMF, et des présidents des Conseils nationaux d’université (CNU) et des collèges de cardiologie, néphrologie et hépato-gastro-entérologie.

De fait, depuis plus de sept ans, les ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur travaillent à la réforme du troisième cycle des études médicales [l’internat], qui débute en fin de sixième année et dure de trois à cinq ans selon les spécialités. Cette réforme prévoit un internat en trois phases ; d’abord un «socle», puis une phase d’approfondissement et une phase de consolidation. Mais voilà, cette réforme maintient un cursus en quatre ans en cardiologie, néphrologie et hépato-gastro-entérologie. La réforme pourrait entraîner une réduction du temps de formation. Ce que dément le ministère de la Santé qui indique que la durée de formation sera «révisable annuellement». Et surtout il s’étonne d’une grève lancée quatre jours avant une élection présidentielle. (...) Lire la suite sur Liberation.fr

Un appel pour une pilule sans ordonnance
Des assignations à résidence contestées
Stratégie Le MNR appelle à voter Fillon pour favoriser Le Pen
Législatives: Cazeneuve dit sa «disponibilité» de vive voix aux députés PS
Myriam El Khomri, touchée, pas coulée

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages