Intermittents du spectacle : une concertation sur la prolongation de l'année blanche engagée fin avril avec les partenaires sociaux

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Le ministère de la Culture a indiqué le 21 avril qu'une concertation "va s'engager d'ici la fin du mois d'avril avec les partenaires sociaux" concernant l'année blanche accordée jusqu'à fin août et dont les intermittents demandent la prolongation d'un an. Cette phase suit la remise aux ministres du Travail Elisabeth Borne et de la Culture, Roselyne Bachelot, d'un rapport d'André Gauron, conseiller maître honoraire à la Cour des comptes, sur la situation des intermittents après le 31 août 2021.

Un réaménagement possible de l'année blanche

Ce document distingue "deux grandes options de sortie de l'année blanche". La première est "l'aménagement des conditions d'examen des droits au 1er septembre", avec notamment, comme piste, une "future date anniversaire" qui "pourrait être décalée (par exemple le 28 février 2022 ou le 30 avril 2022) pour les intermittents empêchés de retrouver un contrat en 2021". La seconde est "la prolongation des droits" pour un an, ou pour des durées "plus courtes (par exemple de quatre mois, jusqu'à fin décembre)".

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Les scénarios élaborés (...) postulent implicitement un retour progressif à la normale (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi