"Nous sommes interdits de parole" : Lagarde, Dupont-Aignan et Hamon menacent de boycotter le débat des européennes de France 2

franceinfo
La chaîne prévoit un premier débat le 22 mai, avec six têtes de listes ou dirigeants de parti, suivi d'un second avec les représentants de neuf autres listes.

"On nous assassine politiquement." Devant les locaux de France Télévisions, Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, a protesté, mercredi 15 mai, contre les conditions d'organisation du débat des élections européennes de France 2, programmé le 22 mai. A ses côtés, se tenaient Benoît Hamon, leader de Génération.s, et Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI.

Le 22 mai, un premier débat doit réunir,à partir de 21 heures, six candidats ou chefs de parti : Raphaël Glucksmann (PS-Place publique), Marine Le Pen (RN), Yannick Jadot (EELV), Stanislas Guérini (LREM-MoDem), Manon Aubry (LFI) et Laurent Wauquiez (LR). Ces six listes cumulent actuellement 79% des intentions de vote, selon notre dernier sondage Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France, publié dimanche 5 mai. Un second débat, en seconde partie de soirée, est ensuite programmé, avec pour invités prévus Nicolas Dupont-Aignan (DLF), Ian Brossat (PCF), Jean-Christophe Lagarde (UDI), François Asselineau (UPR), Francis Lalanne (Alliance jaune), Dominique Bourg (Urgence écologie), Florian Philippot (Les Patriotes), Nathalie Arthaud (LO) et Benoît Hamon (Génération.s).

"Nous sommes cantonnés à un débat où les gens dorment. Il est parfaitement inacceptable que l'on soit traité ainsi", a (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi