Interdire la pub pour les énergies fossiles dans l’UE

·1 min de lecture

Interdire les publicités en faveur des énergies fossiles dans l'Union européenne. C'est le sens de l'Initiative citoyenne lancée lundi par Greenpeace et une vingtaine d'organisations environnementales.

Les ONG accusent l'industrie énergétique mais aussi l’automobile ou encore l’aéronautique de s'acheter sur les écrans une image favorable au climat. Mais selon une étude menée à partir de 2019 par Greenpeace sur plus de 3 000 publicités la réalité est beaucoup moins écologique. D’après le document 63% des réclames induisent les citoyens en erreur.

Ces pubs "présentent les entreprises comme plus vertes qu'elles ne le sont, elles insistent sur les investissements comme les renouvelables", explique Paul Musiol de Greenpeace Europe. Il donne aussi comme exemple des solutions mises en avant par certaines sociétés "_comme la capture et le stockage du carbone qui va prendre beaucoup trop de temps _" pour répondre à l'urgence climatique, assure-t-il. Pour alerter les autorités européennes 80 militants environnementaux ont bloqué lundi l'accès à la raffinerie de l'entreprise Shell dans le port de Rotterdam.

A ce stade de la procédure la Commission européenne ne souhaite pas commenter cette initiative citoyenne. L’institution rappelle simplement que l’UE est engagée à travers le Pacte vert et la loi climat à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à atteindre la neutralité carbone en 2050. Pour faire l'objet d'un suivi politique, une initiative citoyenne européenne doit obtenir un million de signatures, issues d'au moins sept pays membres.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles