Interdiction de la pub pour les voitures polluantes : les députés peuvent "trouver des compromis", selon Matthieu Orphelin

franceinfo
Le député LREM Mathieu Orphelin, à la tête du combat pour interdire la publicité pour les voitures à moteurs thermique qui polluent le plus, défend sur franceinfo un amendement déposé en ce sens, discuté ce mardi à l'Assemblée nationale.

Des députés proposent d'interdire les publicités pour les voitures à moteur thermique qui polluent le plus. Un amendement à la loi d'orientation des mobilités sera discuté dans ce sens mardi 11 juin à l'Assemblée nationale. Matthieu Orphelin, député ex-LREM du Maine-et-Loire, qui est à la tête de ce combat, explique sur franceinfo qu'il voulait "recentrer les publicités vers les véhicules les moins émetteurs de gaz à effet de serre". Il admet que l'amendement est "très ambitieux", mais assure que les députés peuvent "trouver des compromis", notamment en réservant la publicité aux "voitures qui émettent moins de 120 grammes de CO2 par kilomètre".

franceinfo : Pourquoi déposer cet amendement ?

Matthieu Orphelin : Ce n'est pas, comme certains ont caricaturé, interdire la pub pour toutes les voitures. C'est mettre en débat cette idée toute simple : comment on peut mieux recentrer la publicité pour les voitures sur les véhicules les moins polluants ? Parce qu'aujourd'hui, la publicité pour les voitures, c'est 3 milliards et demi de dépenses chaque année, rien que dans le pays et on continue à voir des absurdités. J'ai vu ce week-end une pub pour un pick-up d'une grande marque allemande, ces voitures énormes. Elle consommait 8 litres aux 100, elle pesait deux tonnes et demie, plus de 5 mètres de long et s'était présentée (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi