Interdiction de la corrida : Aymeric Caron fustige «l'obstruction» et retire son texte

Le député LFI Aymeric Caron a fustigé "l'obstruction" contre sa proposition d'interdiction de la corrida et retiré son texte, dans une ambiance très agitée jeudi à l'Assemblée nationale . "Cela me navre", a lancé le député de Paris, en dénonçant des centaines d'amendements d'"obstruction". "Applaudissez, soyez fiers de vous", a-t-il ironisé, à l'adresse des élus favorables à la corrida, un sujet qui divise la plupart des groupes politiques.

Avec des centaines d'amendements "d'obstruction", il est "impossible" d'atteindre "un vote final dans les délais impartis, c'est à dire minuit", a convenu Aymeric Caron, lors de cette journée dédiée aux textes du groupe LFI. Il a promis à l'avenir une nouvelle "proposition de loi transpartisane" pour "abolir la corrida".

"Vous fuyez le débat"

Le retrait de son texte a suscité une pluie de réactions agacées et de rappels au règlement dans l'hémicycle. "Vous fuyez le débat" par peur du rejet du texte, l'a accusé la LR Anne-Laure Blin, pro-corrida. Au coup d'envoi de ces discussions vite interrompues, Aymeric Caron a de nouveau porté le fer contre la "torture" du taureau et son "calvaire" dans l'arène.

>> LI...


Lire la suite sur Europe1