Interdiction de boire et de manger dans les trains : comment va s'appliquer la règle ?

·1 min de lecture

Une mesure qui suscite l'incompréhension. Le Premier ministre Jean Castex a annoncé hier que la consommation de boissons et d’aliments serait interdite dans les transports, y compris longue distance, dès le 3 janvier. En déplacement près de Megève, en Haute-Savoie, le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari a assuré aux voyageurs que cette nouvelle règle s'appliquerait avec "pragmatisme".

Les wagons bars fermés

Le ministre a donné des précisions concrètes sur la façon dont vont se dérouler les retours des vacanciers, samedi et dimanche. Parmi les conséquences des décisions d'hier : les wagons restaurant seront désormais fermés. Donc, plus de petit café ou de plats réchauffés à déguster dans le train, et il faudra en permanence rester assis à sa place, avec le masque.

Faire preuve de "discernement"

Boire et manger sera tout de même possible, pour peu que cela ne dure pas des heures. Les personnels seront "compréhensifs" et "pragmatiques," a assuré Jean-Baptiste Djebbari. "Très concrètement, sur la très longue distance, les wagons bars seront fermés", a-t-il rappelé. "On va être évidemment très pragmatiques et faire preuve de discernement sur le sujet. Il ne serait pas normal, par exemple, d'interdire aux gens de boire ou à une mère de donner de la nourriture à son enfant" a souligné le ministre du Transports.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici 

Masque obligatoire pour les enfants de 6 à 11 ans

Selon lui, l'application de cette règle relèvera avant...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles