Intensification des combats avec le Hezbollah: le nord d’Israël brûle

Sur fond de guerre à Gaza, l’Etat hébreu livre une autre bataille à sa frontière Nord, celle qui l’oppose au Hezbollah libanais. Les deux ennemis se rendent coup pour coup et les échanges de tirs sont quotidiens. Avec le début de la période des chaleurs, cette région boisée entre Israël et le Liban est dévorée par les flammes. Des feux de forêt déclenchés par les tirs des uns et des autres.

Avec notre envoyé spécial à Kiryat Shmona, Sami Boukhelifa

Côté israélien, les pompiers ont comptabilisé près d’une centaine d’incendies depuis le début de la semaine. En première ligne, la ville israélienne de Kiryat Shmona, à un jet de pierre du Liban.

La ville est déserte, au pied d’une montagne fumante. La forêt a été en partie consumée par les flammes, décrit depuis son poste d’observation perché sur une colline, Shimon Ohayon, pompier. « Ils tirent des roquettes de partout. De l’est, de l’ouest et du nord… Là, vous voyez toutes ces montagnes, ça s’appelle Rehes Ramime. Plusieurs missiles sont tombés là, et ont provoqué des feux qui se sont ensuite propagés à cause des conditions météorologiques. »

Il fait près de 40° à Kiryat Shmona. La ville est à 3 kilomètres du Liban, situé sur l’autre versant de la montagne. Elle a d’ordinaire 25.000 habitants. Ils ne sont plus que 3000 environ.

À lire aussiLiban: situation explosive entre le Hezbollah et Israël


Lire la suite sur RFI