Intempéries dans le Sud-Est : trois secouristes tués dans un accident d'hélicoptère

De l'hélicoptère qui s'est écrasé dans la nuit du dimanche au lundi 2 décembre, il ne reste qu'une carcasse dont on distingue à peine les couleurs rouge et jaune : celles de la sécurité civile. L'appareil s'est écrasé dans un massif escarpé au nord de Marseille (Bouches-du-Rhône) avec à son bord un pilote, un mécanicien, et un secouriste. Ils se rendaient au secours des victimes des inondations. Tous ont péri dans l'accident. Dimanche, en fin de journée, l'hélicoptère quitte la base de Marignane en direction du Var pour une mission de sauvetage.

Des conditions difficiles À 21h30, la sécurité civile ne reçoit plus le signal radio de l'appareil. Il s'est en fait écrasé au sommet d'une colline. Il est repéré en pleine nuit, à 1h14, par un hélicoptère de l'armée. L'accident a eu lieu de nuit et par un épais brouillard. Des conditions difficiles qui pourraient être à l'origine du drame. "Ce que je ne comprends pas très bien, c'est qu'apparemment il n'était pas bien dans l'axe de sa route. En raison du brouillard, il a dû vouloir reprendre la ligne littorale et il a tapé la colline", explique Renaud Muselier, président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.