Intempéries : le Sud-Ouest sous les eaux à la veille du Nouvel An

Des routes inondées dans le Gers, un village aux airs de Venise dans les Landes : trois jours après le passage de la tempête Bella, c’est une crue qui n’en finit pas. A Tartas (Landes), des passerelles ont été érigées mercredi 30 décembre et l’eau pourrait atteindre 3,40 mètres jeudi. Ce n’est pas la première fois que cette commune de 3 200 habitants est inondée. "En trente ans, dans la rue on a dû voir cinq, six fois la rivière, dont trois fois cette année, c'est usant", commente pour France Télévisions Patrick Duprat, un commerçant sinistré. Pic de la crue le 31 décembre Mardi, l’Adour a fait céder un pont. Mercredi, c’est un autre qui est sur le point de rompre et d’emporter avec lui l’alimentation en eau de la commune de Gouts (Landes). À Dax, les habitants regardent avec inquiétude la montée des eaux. Quatre départements du Sud-Ouest sont toujours en vigilance orange mercredi soir. Le pic de la crue est porévue pour jeudi après-midi.