Intempéries dans le nord-ouest des Etats-Unis et enneigement record en Californie

·2 min de lecture

L'ouest des Etats-Unis est en proie à une sécheresse chronique et a été confronté ces dernières années à de gigantesques feux de forêt, parfois meurtriers, particulièrement dans le nord de la Californie. Les récentes chutes de neige sur les sommets, qui constituent une réserve d'eau pour les mois chauds, sont donc les bienvenues.

Le nord-ouest des Etats-Unis continuait le 27 décembre d'être battu par les intempéries, avec près d'un mètre de neige tombée en l'espace de 24 heures sur certains sommets de Californie, qui enregistre son mois de décembre le plus enneigé de l'histoire.

"Une très bonne surprise"

Lundi, 492 cm de neige étaient déjà tombés sur la Sierra Nevada centrale, contre 455 cm durant le mois de décembre 1970, précédent record dans l'Etat, a indiqué à l'AFP un laboratoire spécialisé de l'Université de Berkeley. "Nous ne nous attendions vraiment pas à un hiver aussi humide", a déclaré le Dr Andrew Schwartz, qui dirige ce laboratoire. "Nous avons finalement bien plus de neige que prévu cette année, ce qui est bien sûr une très bonne surprise", a-t-il dit. Selon le Dr Schwartz, 20 à 30 cm de neige supplémentaires sont attendus dans les prochaines 24 heures.

, parfois meurtriers, particulièrement dans le nord de la Californie. Les récentes chutes de neige sur les sommets, qui constituent une réserve d'eau pour les mois chauds, sont donc les bienvenues. Mais il est encore trop tôt pour dire si ces intempéries vont effectivement permettre d'améliorer la situation, a souligné Andrew Schwartz. Lundi, l'enneigement dans l'ensemble de la Sierra Nevada était certes 50% supérieur à son niveau moyen à cette période de l'année. Mais il représentait à peine la moitié du niveau moyen pour un 1er avril, date considérée généralement comme le plus haut niveau d'enneigement de la saison dans les montagnes californiennes.

34°C à Rio Grande Village

Les Etats voisins de l'Oregon et de Washington n'ont pas été épargnés par ces intempéries, qui ont provoqué des coupures d'électricité et désorganisé les transports. A Seattle, par exemple, les chutes de neige ont provoqué l'annulation de quelque 300 vols et des retards pour 350 autres.

Alors que la côte ouest des Etats-Unis subissait des températures bien inférieures aux normales saisonnières, une chaleur inhabituelle régnait sur le Texas, dans le sud du [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles