Intempéries : les sinistrés de Cannes et Mandelieu constatent les dégâts

À Cannes, dans les Alpes-Maritimes, le bitume a été arraché par la force de la crue après les intempéries du dimanche 1er décembre. Dans une petite rue de Cannes, l'inondation a tout emporté : une citerne de gaz ou encore des voitures traînées sur plusieurs dizaines de mètres. "Ma voiture neuve était garée à plusieurs dizaines de mètres et on l'a retrouvée là", explique Franck Hoyat. En quelques minutes, l'eau a aussi forcé les portes de sa maison pour la deuxième fois en une semaine. "C'est épuisant au fur et à mesure", poursuit le sinistré. Une boulangerie neuve ravagée Dimanche soir, sur la région de Cannes, il est tombé en l'espace d'une heure l'équivalent d'un mois de pluie. Et malgré les alertes diffusées par haut-parleurs, les services de secours ont multiplié les interventions auprès d'habitants parfois imprudents. Toute la nuit, les agents de la police municipale ont patrouillé en faisant le tour des sinistrés. Dans une boulangerie ouverte il y a à peine 6 mois, les dégâts sont énormes. "Tout le sol de la zone de vente est pourri. Il y a encore de l'eau. Tout est à refaire", explique le boulanger Hichem Elkefi.