Intempéries : le Sud-Est se prépare au pire

À Pertuis dans le Vaucluse, le cours d'eau est sorti de son lit. Dimanche 1er décembre, les habitants ont été évacués, car une digue menace de s'effondrer. À quelques kilomètres de là, dans les Alpes-Maritimes, les sirènes retentissent à la mi-journée, comme à Nice. La circulation est interdite et les habitants doivent se confiner. Dans le Var, la vigilance est maximale à Roquebrune-sur-Argens, commune déjà sinistrée samedi 23 novembre. La police municipale fait du porte-à-porte pour s'assurer que les habitants ne prennent pas de risques. Il est conseillé aux riverains de loger chez des amis dans la nuit. "On ne sait pas qui va se passer aujourd'hui. (...) Moi moralement je suis à zéro, mais il faut que je tienne le coup quand même", confie une femme déjà sinistrée la semaine passée. Trafic ferroviaire interrompu entre Nice et Toulon La SNCF a pris la décision d'interrompre son trafic entre Nice et Toulon (Var) en début d'après-midi. Les voyageurs doivent donc s'adapter. Six personnes avaient perdu la vie dans les précédentes inondations dans le Sud-Est.