Intempéries : L'Allemagne sous le choc

·2 min de lecture

Un bilan diffusé en début d'après-midi jeudi faisait état d'au moins 42 morts en Allemagne après de violentes intempéries.

L'eau a tout détruit sur son passage, emportant les voitures et les maisons, pour dessiner un décor apocalyptique. Dans l'ouest de l'Allemagne, les intempéries -qui ont également balayé la Belgique et les Pays-Bas- ont semé la mort. Au moins 42 personnes ont été tuées et plusieurs dizaines étaient portées disparues. Ce bilan est le plus lourd depuis 20 ans. La région d'Ahrweiler, en Rhénanie-Palatinat, a été particulièrement touchée, avec 18 morts selon la Deutsche Welle. Un porte-parole de la police de Coblence a indiqué qu'«un nombre inconnu» de personnes attendait d'être secourues sur des toits.

A Mayen, une commune de 20 000 habitants, Annemarie Müller, une habitante, a témoigné auprès de l'AFP de la violence de l'événement climatique : «Personne ne s'attendait à cela. D'où vient toute cette pluie? C'est de la folie. Ça faisait un tel vacarme. A la vitesse à laquelle c'est arrivé, nous avons pensé : la porte est sur le point de s'effondrer.» «En 2016, nous avions déjà connu des inondations extrêmes, mais celles-ci les ont dépassées de loin», a témoigné Uli Walsdorf, chef adjoint des pompiers de Mayen, auprès de la même agence.

L'émotion de Merkel

Steffen Seibert, le porte-parole du gouvernement, a diffusé la réaction d'Angela Merkel, la chancelière allemande, qui entame une visite officielle aux Etats-Unis. «Je suis bouleversée par la catastrophe que doivent endurer tant de personnes dans les zones inondées. Mes condoléances vont aux proches des morts et des disparus. Je remercie du fond du cœur les nombreux secouristes et services d'urgence infatigables», indique la déclaration. Armin Laschet, qui pourrait bien succéder à Angela Merkel après les élections de fin septembre, est directement concerné par la(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles