Intempéries : la journée d’un dépanneur breton après les chutes de neige

Près de Rennes (Ille-et-Vilaine), Nicolas Frein, dépanneur et remorqueur, multiplie les interventions mercredi 10 février. Une voiture a raté un virage sur une route de campagne très verglacée, et a heurté un poteau. Le conducteur, qui ne pensait pas prendre de risque, est un peu surpris. "Je n’y croyais pas honnêtement", confie-t-il aux équipes de France Télévisions. "J’ai fait le choix de prendre les petites routes de campagne (…), je ne peux m’en prendre qu’à moi-même avec du recul." Une population pas habituée à la neige Comme lui, de nombreux automobilistes ont été piégés pas la neige. Pour le dépanneur, chaque intervention a été périlleuse durant la nuit. Il a notamment dû remorquer un utilitaire complètement retourné dans le fossé sous d’épais flocons. "En Bretagne, les gens ne sont peut-être pas spécialement habitués à rouler sur du verglas ou de la neige, donc c’est ce qui provoque pas mal d’accidents", confie Nicolas Frein, qui note au petit matin, toujours sur le front, "beaucoup de sortie de fossé".