Intempéries en France : pourquoi les indemnisations vont-elles continuer d'augmenter ?

© ARIE BOTBOL / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

De la grêle, des orages, de la foudre, des inondations ou encore des rafales de vents d’une violence extrême… Depuis fin mai, la France a subi presque un million de sinistres, et donc autant d’assurés à indemniser pour un coût total estimé à 3,9 milliards d’euros. Du jamais vu depuis Lothar, la très violente tempête qui avait balayé l’Europe en décembre 1999.

"Cette évolution ne nous surprend pas"

Cette énorme facture correspond aux centaines de milliers de maisons endommagées, aux centaines de milliers de véhicules détériorés voire détruits, sans oublier dans une moindre mesure tous les biens professionnels et agricoles ayant subi des dégâts.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Et cette augmentation exponentielle des indemnisations devrait continuer selon Florence Lustman, présidente de France Assureurs. "Le coût de l’ensemble de ces événements climatiques sur les trente prochaines années, ça va être le double de ce qu’on a constaté sur les trente dernières années donc cette évolution ne nous surprend pas, on l’a prévu et effectivement c’est lié au réchauffement climatique", explique-t-elle au micro d'Europe 1.

Prévention et effort de l'Etat

Alors, pour essayer de faire baisser le montant de ces sinistres pour les compagnies, France Assureurs mise tout sur la prévention et souligne l’effort de l’Etat avec l’instauration d’une journée nationale pour sensibiliser et préparer les populations à réagir en cas d’événements na...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles