Intempéries. Dramatiques inondations dans l’ouest de l’Allemagne, un bilan provisoire de 42 morts

·1 min de lecture

Des pluies diluviennes s’abattent sur l’ouest de l’Allemagne, provoquant inondations et effondrements. Au moins 42 morts sont à déplorer en Rhénanie-du-Nord-Westphalie et en Rhénanie-Palatinat, dont deux pompiers. 70 personnes sont portées disparues, et le pire pourrait être à venir.

Les autorités locales dressent un bilan très lourd, et pourtant encore provisoire, des pluies torrentielles qui s’abattent depuis mercredi 14 juillet sur l’ouest de l’Allemagne : en Rhénanie-du-Nord-Westphalie et en Rhénanie-Palatinat, deux États particulièrement touchés, on dénombre pour l’instant 42 morts. Actuellement, 70 personnes sont portées disparues et au moins deux pompiers sont décédés pendant des opérations de sauvetage dans les montagnes du Sauerland.

À lire aussi: Climat. Noyades, destructions : les intempéries prennent un tour catastrophique en Belgique

Certains quartiers sont “coupés du reste du monde”, comme l’explique le quotidien Die Welt dans différentes vidéos publiées sur son site internet et sa chaîne YouTube.

Une cinquantaine de personnes sont coincées sur des toits de maisons ou de voitures en attendant d’être secourues. Des habitants ont dû être évacués en bus vers des régions moins touchées, comme à Solingen. Le quotidien britannique The Guardian a lui aussi publié une vidéo de ses inondations impressionnantes :

Barrages et réservoirs menaçants

De plus, le bilan matériel est lourd : nombre de maisons sont instables et menacent de s’effondrer, alors que pompiers et services d’urgence luttent contre l’aggravation des inondations. Dans la ville d’Euskirchen, le barrage de Steinbach risque de s’effondrer et la situation reste “très critique” au niveau des réservoirs de

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles